Siddha vaidya (massage bien être de l’Inde du Sud).
En Inde, il est dit que c’est le massage bien être de longévité. Siddha signifie guérir. Il est originaire du Kérala.
Dans Siddha il y a aussi Vitta, Pitta, Kapha, les 5 éléments (air, eau, feu, terre, éther) qui doivent être en proportion. C’est un grand modelage d’harmonisation des énergies.
C’est un massage bien être qui purifie l’organisme en agissant sur l’élimination des toxines.
Il fait partie intégrante des soins. Lors d’une cure ayurvédique dans le Kérala, ce massage bien être est prescrit les premiers jours de la cure. C’est un grand nettoyage.
1 heure

DAM
C’est un soin propice pour les stress chroniques et les grosses fatigues.
Cela consiste à faire un rectangle sur le dos avec une pâte à base farine de lentilles pour faire comme un « petit réservoir ». Lentement on met de l’huile chaude dans cet espace. L’expérience doit être renouvelée trois fois.
Ce soin demande un grand temps de préparation.

1 heure

NASYA
Après un massage bien être énergique du visage et un enveloppement du visage avec une serviette chaude, il s’agit de boucher une narine, de faire inspirer doucement la personne et de mettre du Ghee (du beurre clarifié liquide) dans la narine non bouchée. On inverse ensuite le processus.
C’est un soin purifiant pour les canaux localisés dans la tête. Il agit principalement sur les maux de tête et les sinusites.
30 minutes

Siddha Ela Kizhi : massage bien être aux pochons
La combinaison et l’équilibre des herbes sous forme de pochons favorisent le bien -être et accroissent le flux énergétique et l’hydratation de la peau.
En Inde il est utilisé pour les cures de rajeunissement et de remise en forme.
Ce sont les 5 éléments (air, eau, feu, terre, éther) qui déterminent la nature profonde de l’être humain, son type de dosha, c’est-à-dire sa constitution, son humeur. Quand les doshas sont équilibrés sans être en excès c’est la santé.
Ce massage bien être aux pochons permet d’équilibrer les trois doshas. Les pochons sont appliqués par tapotements, pressions, glissements.
Il assouplit les articulations, soulage les rhumatismes. Il favorise l’élimination des toxines, dissipe les tensions. Suivant les pochons utilisés il a un effet relaxant stimulant, rajeunissant.

1 heure

retour accueil
Il est raconté en Inde à propos de Siddha Vaidya ….
Cela se passe en Inde, il y a des milliers d’années, les gens étaient malades, ne savaient que faire pour guérir. Ils ont demandé à Brahma le Dieu de la création, s’il pouvait quelque chose pour eux, il ne pouvait rien faire… A Vishnou ? Il ne pouvait rien faire, alors Shiva a dit « je peux faire », et il a fait Agastya qui est né dans le Gange. Il ne s’est pas développé dans un utérus mais il fût mis dans une poche et posé dans le Gange. Depuis Siddha Vaidya fut transmis.
Siddha Vaidya fût pratiqué bien avant l’Ayurveda.
« Chaque chose dans cet univers est une médecine. Chaque nourriture, chaque médecine peut être un poison aussi bien qu’un remède, ça dépend comment on le vit, en excès ou en moins » Agastya.
Agastya avait avec lui 18 étudiants, ils étaient appelés siddhas et on disait qu’Agastya était immortel. Il y a des milliers d’années ils ont écrit des livres de médecine. Ils ont écrit sur tout le corps humain et sur toutes les maladies possibles. Ils ont écrit abondamment sur presque toutes les sphères de la connaissance. Ils ont écrit au sujet de la médecine, de la philosophie, la théosophie, la littérature… L’homme a été identifié en tant que microcosme et l’Univers en tant que macrocosme comme une unité essentielle. Le composant de base de la nature est le ciel, terre, eau air et feu. Ils ont cherché dans tous les domaines et pour toutes les maladies. Ils ont créé un nombre considérable de médecines. C’est si important que personne ne peut pas tout lire de Siddha Vaidya.